Gigambitus

gigambitus-page

Contacts & Liens

Mathias Chanon-Varreau
06 33 68 22 88

Julien Moneret
06 38 50 82 53

Membres

Mathias Chanon-Varreau (ukulélé)
Julien Moneret (contrebasse)

« Rires mélodiques »

Gigambitus

Gigambitus est née d’une idée peu commune et audacieuse : le mariage entre une contrebasse et un ukulélé. En se rencontrant, Mathias Chanon-Varreau et Julien Moneret se sont rendus compte que malgré les tailles opposées de leurs instruments respectifs, ceux-ci avaient plein de choses à (se) raconter. Pas manqué : dès les premières notes, le mélange s’impose d’une évidence déconcertante. Emportés par leur musique, les voila lancé dans un pari : créer un répertoire en arrangeant (et en composant) des morceaux instrumentaux pour un duo contrebasse-ukulélé. L’un et l’autre se défendent dans la pratique de leurs instruments, ce qui leur permet de produire un rendu flirtant régulièrement avec la virtuosité. Les chansons de Mathias viennent compléter le répertoire, et rajoutent un troisième instrument qui prend sa place en douceur entre les deux autres : la voix. Mais les deux jeunes musiciens sont avides de création, et dévorés par l’envie de faire de leur concert un spectacle : Très vite, ils créent ce spectacle, mis en scène par leurs soins, tapissé d’humour et toujours aussi impressionnant sur le plan musical…

Mathias Chanon-Varreau : A 11 ans, il s’inscrit en cours de piano et de solfège dans la petite école de musique de son village, dans laquelle il apprendra pendant 6 ans. Rapidement, il rencontre un ukulélé, sous le charme duquel il tombe instantanément. Il se lance alors dans l’apprentissage autodidacte de ce petit instrument. Il fonde en 2007 avec deux amis le groupe 16 cordes et 30 doigts, en combinant le ukulélé et le jazz manouche. Puis il est embarqué dans le théâtre musical avec la Dôze Compagnie. Il compose alors une partie de la musique des différents spectacles créés. En parallèle, il écrit et enregistre de nombreuses chansons et compose la musique des courts métrages qu’il réalise. Il fonde ensuite le quartet Les Kian Mêmes et continue de jouer avec le trio de jazz manouche, renommé « les Grandes Pompes ».

Julien Moneret : Jeune contrebassiste originaire de Lorraine, il cultive depuis son plus jeune âge une passion pour la musique et plus particulièrement pour le jazz. Il côtoie donc régulièrement des musiciens avec qui il partage cette musique, dans un premier temps à la guitare. C’est en 2008 qu’il commence la contrebasse auprès du contrebassiste parisien Brahim Haiouani. Un an plus tard, il entre au conservatoire d’Epinal dans la classe de Jazz de Michael Cuvillon. Au sortir de ses études générales il se lance pleinement dans la musique et dans le travail de son instrument. Ses études l’emmènent au conservatoire de Nancy, où il intègre le département Jazz, et travaille son instrument avec le contrebassiste Gautier Laurent. Dans un double cursus il affine sa technique en travaillant aussi auprès du professeur de contrebasse classique Denis Rochet.

gigambitus-page

Contacts & Liens

Mathias Chanon-Varreau
06 33 68 22 88

Julien Moneret
06 38 50 82 53

Membres

Mathias Chanon-Varreau (ukulélé)
Julien Moneret (contrebasse)